La technologie Bio4Gas

Destinées aux exploitations agricoles à partir de 100 UGB, 6000 à 7000 m³ de lisier porcin, ou 3500 m³ de lisier bovin, les unités Bio4gas suivent toutes le même schéma : une pré-fosse de réception pour substrat majoritairement liquides ou mous, un digesteur Bert, une cuve de stockage et un cogénérateur.

La gamme de produits comporte des digesteurs de 200 à 1200 m³ pour des puissances électriques de 30, 40, 50, 65, 80, 120 et 150 kW.

Principe de fonctionnement de l'unité Bio4Gas

PICTO FEUILLE GREEN2GAS

Préfosse

Elle réceptionne les intrants et permet d’homogénéiser la ration pour l’envoyer ensuite vers le digesteur via une pompe. En fonction des caractéristiques de la nature des intrants, la pré-fosse peut être complétée par un broyeur, un mixeur ou un agitateur supplémentaire. Ce choix technologique simple pour la réception permet de limiter les coûts d’investissement ainsi que les charges d’exploitation.

PICTO ATOME GREEN2GAS

Digesteur Bert

Schéma de principe du digesteur BERT à double cuve

Il est constitué de deux cuves en béton, l’une dans l’autre, et qui ne communiquent que par des ouvertures présentes à la base de la cuve interne créant ainsi deux chambres. Le biogaz produit se stocke alors sous le plafond et dans un gazomètre souple sur le toit.

Au centre de chaque chambre du digesteur se trouve un tube à double paroi en acier inoxydable, le Termo-Gas Lift (TGL) qui assure le chauffage et le brassage continu du substrat grâce à son effet thermosiphon, un procédé simple utilisé par exemple dans les cafetières italiennes. Ce brassage physique ne demande aucune maintenance ni aucun équipement particulier.

Au cours de la remontée du fluide de chauffage dans la paroi du TGL, il refroidit. Il en résulte une différence de température du digestat qui engendre un mouvement de convection et opère un brassage du mélange évitant la formation d’une croûte. Ce brassage sans élément mécanique ni électricité, va réduire sensiblement les coûts et le temps d’exploitation.

PICTO FEUILLE GREEN2GAS

Vanne flip/flop

Cette vanne pneumatique, située sur un tuyau qui fait un pont entre le plafond des deux cuves, va s’ouvrir dès lors que la différence de pression entre les cuves est supérieure à 50 mbar, assurant un rééquilibrage qui va brasser le produit.

La vague ainsi créée va permettre un passage du mélange de la chambre 1 vers la chambre 2 et inversement avec une force décroissante, réalisant un bon brassage. Ensuite, petit à petit, la fermentation va faire remonter la pression, déclenchant une nouvelle séquence.

Avec très peu de pièces en mouvement, l’ensemble du système est très robuste et demande peu de travail et d’entretien. Le digesteur n’a pas besoin de coproduit car il travaille parfaitement avec du lisier ou du fumier dilué, ce qui permet de rester autonome sur l’exploitation.